Tout savoir pour tondre un chien : informations, avis, guides

Vous vous demandez comment tondre un chien à la maison pour économiser de l’argent, ou bien pour vous sentir plus proche de votre animal ? Ne vous lancez pas dans cette opération sans vous renseigner avant, la tonte d’un chien demande de la préparation et certaines connaissances. Découvrez dans ce guide toutes les informations utiles au bon déroulement de la tonte de votre animal.

Toutes les étapes pour tondre un chien - le guide utile

Comment tondre un chien ? Les étapes

Pour tondre un animal correctement et efficacement, il est important de suivre certaines étapes. En respectant ces quelques règles vous pouvez réussir à tondre votre chien à la maison, sans l’intervention d’un toiletteur pour chien. Retrouvez dans cette section les 4 étapes pour tondre un chien facilement : la vérification du matériel, la préparation du chien, le moment de la tonte, les indispensables après l’opération.

1/ Vérifier le matériel

La première chose à faire si vous souhaitez tondre votre chien vous-même est d’avoir le matériel adéquate. En effet si vous commencez l’opération sans pouvoir terminé à cause des outils, votre chien risque de vous le faire regretter.

Une bonne tondeuse

Le plus important est d’avoir une bonne tondeuse adapté aux poils de son chien. Il est important de choisir un modèle puissant et complet pour réussir la tonte de votre animal. En effet, selon la race du chien, il existe différents types de poils et différents gabarit d’animaux. Vous pouvez consulter notre comparatif des meilleurs tondeuses pour chien afin de vous aidez à choisir la tondeuse qui convient le mieux en fonction du poil de votre animal. Nous vous conseillons d’acheter une tondeuse chien de qualité qui va durer plus longtemps qu’une tondeuse bas de gamme.

Les indispensables

Bien évidemment qu’une bonne tondeuse est indispensable, mais il est aussi important d’avoir les bons accessoires. Et notamment d’avoir un bon jeu de sabot afin de pouvoir tondre toutes les parties du corps de votre animal. Nous vous conseillons aussi d’avoir une bonne paire de ciseaux pour pouvoir atteindre certains endroits compliqués d’accès avec la tondeuse. Vous pouvez aussi vous munir d’une sangle pour attacher votre chien, et ainsi éviter qu’il ne bouge trop pendant la tonte. Il faut également pensé à s’équiper d’une brosse pour démêler les poils de votre animal.

Pour plus de confort

Vous pouvez vous procurez quelques outils pour plus de confort comme une table de toilettage. Ce genre d’accessoire obligatoire pour un professionnel peut s’avérer très utile même pour un particulier. Certaines tables de toilettage son équipées avec des sangles pour maintenir l’animal. Pour le toilettage d’un animal, la douche est indispensable mais elle est souvent compliquée. Vous pouvez donc opter pour une baignoire de toilettage pour vous aidez dans le nettoyage de votre animal.
Tout le matériel pour tondre un chien à la maison

2/ La préparation

Avant de commencer la tonte de votre compagnon à 4 pattes, il est important de bien préparer votre animal. La tonte de votre animal devient compliquée voir impossible si vous négligez ces étapes. Découvrez ci-dessous les étapes à suivre pour une préparation dans de bonnes conditions.

Habituer son chien

Pour habituer son animal au bruit de la tondeuse électrique, il faut commencer cette étape plusieurs jours avant de tondre son chien. Commencez en allumant la tondeuse dans la pièce où ce trouve votre animal, et vérifiez sa réaction. Il ne faut pas que le bruit de la tondeuse fasse peur à votre compagnon. Si l’animal est craintif, alors il ne se laissera pas faire. Au fil des jours, approchez la tondeuse allumée de plus en plus proche de votre chien. Il est conseillé de récompenser son chien lorsqu’il reste calme devant la tondeuse électrique allumé à côté de lui.

Cette étape est obligatoire pour tondre un chien à la maison. Ne pas respecter cette étape vous compliquera la vie par la suite. Si cette étape est bâclée, vous n’allez pas réussir à tondre votre chien correctement. En effet un chien qui à peur du bruit de la tondeuse électrique ne se laissera pas approcher. L’animal sera excité et ne tiendra pas en place s’il n’est pas habitué au bruit de la tondeuse.

Laver son chien

Avant de le laver il faut veillé à bien brosser son chien. Cette étape permet de démêler les nids de poils et de retirer les poils morts. Il est important de vérifier la température de l’eau avant de mouiller votre animal. Une fois que l’eau est tiède vous pouvez commencer à laver votre chien. Cette étape est plus facile à réaliser avec une baignoire de toilettage. Il faut faire attention au shampoing dans les yeux et les oreilles. En effet ces produits peuvent irriter votre compagnon. Il faut rincer plusieurs fois votre animal afin qu’il n’ingurgite aucun produits chimique lorsqu’il fera sa propre toilette. Plus vous laver un chien, plus celui-ci est habitué et se laisse faire.

Séchez votre chien avec une serviette lorsque la couleur naturelle de son poil refait surface. Vous pouvez aussi utiliser un sèche-cheveux, ou un pulseur pour chien, mais il faut alors faire attention à la température du souffle. L’air du sèche-cheveux doit être à température ambiante. Attention à bien sécher votre chien, car celui-ci à le réflexe de se secouer, et s’il est encore mouillé à ce moment vous le serez aussi. Une fois l’animal sec, vous devez le brosser pour éviter que des nœuds apparaissent. Vous pouvez récompenser votre chien pour lui faire comprendre qu’il s’est bien comporté.

Mettre le chien en place

Pour la première tonte, il est recommandé de se faire aider par une personne. Cette personne peut être présente pour calmer le chien, il est donc important que le chien soit habitué à cette personne. En plus de calmer l’animal, cette personne peut aussi tenir le chien pendant que vous passez la tondeuse aux endroits sensibles du corps de l’animal. Une deuxième personne peut être présent pour vous aidez au bon déroulement de l’opération.

Vous pouvez utiliser des sangles pour maintenir l’animal. Néanmoins nous vous déconseillons cette méthode. en effet si votre chien en tient pas en place, ce n’est pas le bon moment pour le tondre. Si votre chien n’arrive pas à rester calme devant la tondeuse, c’est que l’étape qui consiste à habituer son chien au bruit à mal été faite. Il faut donc en revenir à cette étape jusqu’à ce que votre chien soit calme. Pour calmer un chien, vous pouvez trouver quelque chose qui l’apaise.

Il est aussi possible d‘installer son chien sur une table de toilettage. Les sangles présentes sur ce type de table retiennent l’animal tout en lui permettant de bouger. vous pouvez ainsi tondre plus facilement les coussinets et autres parties du corps. Il est possible de maintenir l’animal à la table avec une sangle ventrale, mais cette dernière n’est pas obligatoire.

Tondre un chien avec une table de toilettage

3/ Tondre son chien

Une fois que toutes les étapes précédentes sont finis vous pouvez enfin passer à la tonte de votre animal. Pour cela il est important de respecter toutes les étapes et de faire attention à votre animal. Tondre un animal est plus compliqué que de couper des cheveux humain. Il est donc important d’être concentré pendant ces étapes. Nous avons divisés la tonte d’un chien en 5 phases :

  1. Le corps est la première partie de l’animal à tondre. Commencez en plaçant la tondeuse à plat au niveau du sommet du crâne et tondez dans le sens du poil jusqu’à la queue. Pour tondre un chien efficacement, nous vous conseillons de faire des bandes en commençant par la nuque, puis en passant par l’encolure et enfin en finissant par le dos. Vous pouvez ensuite descendre sur les flancs de chaque côtés.
  2. Les pattes sont une partie important dans la tonte de l’animal. Pour réussir cette étape vous devez positionner les pattes de votre chien en extension. Une fois la patte tendue, vous pouvez tondre tout en prenant soins des articulations. S’il y a des plis sur la patte, il faut maintenir la peau tendue avec vos mains pour tondre votre chien en toute sécurité. Pour l’intérieur des cuisses (la culotte) vous pouvez utiliser un sabot pour finition et couper à rebrousse-poils très délicatement.
  3. Les coussinets ne sont pas la partie la plus compliqué. Vous pouvez utiliser un sabot, ou une tête de coupe de 1mm. Tondre les coussinets ce n’est pas couper le poil qui dépasse, mais c’est couper le poil à l’intérieur du coussinet. Pour ne pas stresser l’animal, il faut être efficace et tondre de l’intérieur vers l’extérieur sans prendre son temps. Faites attention de ne pas couper des petits bouts de peau dans les coussinets. Vous pouvez aussi utiliser une paire de ciseaux pour couper les poils des coussinets.
  4. Les parties sensibles sont les oreilles, le bas du ventre (les tétines) et les organes génitaux. L’excédent de poils sur les oreilles peut ce couper avec des ciseaux de toiletteur.  Pour le bas du ventre, il est impératif de repérer les tétines, et de faire très attention à ne pas les toucher. Pour les organes génitaux, un sabot de 3mm est parfait. Il faut aussi faire attention pour la partie liée à l’anus à ne pas accrocher une partie de peau. Vous devez être méticuleux, concentré et très prudent.
  5. Le visage est une étape qui ne concerne pas toutes les races de chien. En effet, certains chiens ont des poils devant les yeux et le museau. Veillez utiliser les ciseaux pour cette étape. La tondeuse pour chien devant les yeux de l’animal risque de l’effrayer même si celui-ci est habitué au bruit. Il faut être minutieux car le résultat peut vite se transformer en cauchemar. Concentrez-vous comme pour couper les cheveux d’un enfant.

Vous pouvez aussi couper les griffes (les ongles) de votre animal. pour cela vous pouvez trouver facilement des coupes ongles pour chien sur internet.
Il est temps de tondre votre chien

4/ Après l’opération effectué

Pour tondre entièrement son chien, avec les étapes de préparations, vous pouvez compter minimum 2 heures et cette opération peut prendre jusqu’à maximum 4 heures selon la race du chien. Et pourtant, lorsque vous en êtes arriver là, vous n’avez pas encore totalement fini. Découvrez les étapes à faire après la réalisation de la coupe.

Nettoyer son chien

Une fois la tonte de votre chien fini, il est très important de nettoyer votre animal. Pour éviter les poils partout dans la maison, mais aussi pour éviter que votre chien ne soit trop gêné, vous devez laver votre aniaml. Cette douche sert surtout à retirer les poils coupés restés à l’intérieur de la fourrure canine. Vous pouvez suivre les mêmes étapes que pour laver son chien avant la tonte.

Récompenser son chien

Lorsque la séance de toilettage est terminé, récompensez votre compagnon à 4 pattes avec une petite friandise pour lui faire comprendre qu’il s’est bien comporté. Ainsi lors de la prochaine tonte, votre chien sait qu’une récompense l’attend s’il se comporte bien. Si votre chien ne se comporte pas bien, vous ne devez pas lui donner de récompense.

Rester naturel avec son animal

Le caractère de l’animal peut changer après une tonte, mais ce changement n’est pas à cause de la tonte elle même, mais de la réaction de l’environnement de l’animal. Si l’entourage du chien se met à rire en voyant l’animal ou encore s’il se montre choqué ou étonné en regardant le chien, alors l’animal se sent mal à l’aise. On peut aussi penser que c’est sécurisant pour un chien d’être caché derrière ses poils. Il faut donc faire très attention de ne pas avoir de comportement anormal avec son animal après la tonte.

Laver le chien dans la douche


Tondre ou non un chien ? Tout dépend de la race

Certaines races de chien n’ont pas vraiment besoin d’être tondue. D’autres races en on réellement besoin. Dans ce dossier on vous aide à connaitre les races qui ont vraiment besoins d’être tondu. Découvrez aussi les différents types de poils de chien pour vous aider ainsi à choisir votre tondeuse chien la plus adaptée à votre animal.

▷ Les races à tondre

Bien que la tonte ne soie pas vital à votre chien, cette opération peut participer au bien-être de votre animal. Certaines races de chien demande beaucoup d’entretien et un toilettage régulier. Ces races possèdent un poil exigeant comme le bichon et le caniche.

Généralement, les races de chien à poils longs demandent plus d’entretiens que les chiens à poils courts. En effet des nœuds peuvent se former lorsque les poils sont longs. Voici un liste de races de chien qui nécessitent une tonte régulière : le Westie, le Shih Tzu, le Lasso Apso, le Yorkshire, le cavalier King Charles, le Coton de Tuléar, le Cocker, le bichon maltais ou encore le berger des Pyrénées.

▷ Les races de chien à ne pas tondre

Certaines races de chien n’ont pas besoin d’être tondues. C’est notamment le cas des chiens à poils ras : le Bull terrier, le Lurcher, le Bully, le Boxer, le Doberman, le Greyster, le Bandog, le Pit-bull, le Ratier de Prague, le Teckel nain, le Briquet de Provence, le Grand bleu de Gascogne, le Cirneco de l’Etna, le Plott hound et d’autres encore… Néanmoins, il faut quand même entretenir son chien, en le brossant régulièrement.

Nous vous déconseillons de tondre les chiens aux poils doubles, qu’ils soient courts ou longs. En effet la sous-couche de poils est très importante pour l’animal et permet de réguler sa température. C’est le cas des chiens à poils courts et double, ainsi que les chiens à poils longs et doubles : L’Akita américain, le Bouvier de l’Appenzell, le Dogue du Tibet, l’Okkaido, le Husky de Sibérie, le Shikoku, le Jindo Coréen,  le Laïka de Yakootie, le Spitz Finlandais ou encore le Terrier Australien.

Nous vous déconseillons de tondre ces races de chien cités ci-dessus. Tondre un chien de ce type peut être dangereux pour lui, et lui causer des graves problèmes. Mais il reste très important d’entretenir régulièrement le pelage d’un chien, pour cela il faut le brosser régulièrement. Attention aussi aux chiens croisés, il faut identifier le type de poils que possède l’animal avant de vouloir le tondre.

veillez au bienetre de son chien


Les précautions d’utilisation

Lorsque vous voulez tondre un chien il y a quand même des précautions à prendre. Il faut faire attention à la coupe que l’on veut faire et privilégier d’autres solutions si votre chien n’apprécie pas d’être tondu. Découvrez ci-dessous toutes les précautions à prendre.

Ne pas faire n’importe quelle coupe

On peut voir sur les réseaux sociaux des chiens avec des coupes originales, en forme de lion, avec la tête carré et encore pleins d’autres coupes. Il faut savoir que faire une telle coupe à un animal, c’est uniquement pour satisfaire l’égo du maître. Nous vous déconseillons de vouloir faire une coupe trop original, même pour avoir un chien “unique“. Tondre son chien comme un autre animal, ou en faisant des motifs sur son pelage peut avoir des effet néfaste sur sa sociabilisation.

De plus, si sa famille d’accueil se montre différents avec son chien après sa nouvelle coupe, le comportement de l’animal peut changer. Un chien ressent les émotions, et le ressentira si vous vous moquez de lui. Suite à ses événements votre chien peut devenir agressif et méfiant. Vous pouvez faire une coupe originale à votre animal mais faites attentions si c’est la première fois.

D’autre solutions

Il existe d’autre alternatives pour entretenir le poil de votre chien. Si vous ne vous sentez pas d’utiliser une tondeuse à chien vous pouvez effectuer une coupe aux ciseaux. Pour faire une coupe aux ciseaux il faut être concentrer, minutieux et savoir quel résultat on souhaite.

Vous pouvez utiliser un peigne spéciale (style Furminator) pour épiler votre chien. Cette technique sert à retirer les poils morts de votre chien. Ainsi les sous-poils peuvent mieux pousser et aider votre animal à se tempérer. L’entretien régulier de votre chien peut être suffisant, s’il est bien fait vous n’êtes pas obliger de tondre certaines races.

Un chien de la race Golden retriever tondu comme un lion


Pour en savoir encore plus

Découvrez ici d’autres informations importantes pour l’entretien de votre animal. Si vous vous demandez quelle est la fréquence d’entretien de votre chien, où comment faire pour entretenir l’hygiène de votre chien, vous êtes au bonne endroit.

La fréquence d’entretien

La fréquence à la quelle tondre votre chien dépend de son poils. Mais au delà de la tonte, l’entretien c’est aussi le brossage et le nettoyage de votre animal. Même si votre animal fait sa toilette tout seul, vous pouvez quand même l’aider à se laver. De cette manière vous aidez votre chien à mieux se sentir, mais vous évitez aussi certaine maladies.

Pour les poils dur, bouclés et cordés vous pouvez effectuer plusieurs tontes par an sur votre chien, dès que les poils devienne trop long. Vous pouvez aussi brosser votre chien quotidiennement ou au moins une fois par semaine pour enlever les poils morts et les apparitions de nœuds. Nous vous déconseillons de laver votre chien plus d’une fois par moi. Si votre chien est sale alors qu’il a été laver il y a peu de temps, vous pouvez le rincer à l’eau claire.

pour les poils long qui ne mues pas nous vous conseillons de faire 2 tontes par an, au moment de la mue naturelle des autre chiens. Vous pouvez faire une première tonte au printemps et une deuxième en automne. Les poils long ont besoins d’être brosser régulièrement, le mieux étant de le faire quotidiennement. Vous évitez ainsi l’apparition de nœuds dans la fourrure de votre chien.

plusieurs races de chien sur la même photo

Les tables de toilettage

Les tables de toilettages sont des accessoires utiles au bon déroulement du toilettage d’un chien. Ces tables sont utilisées par tous les professionnels des animaux comme les vétérinaires ou les toiletteurs. Si vous souhaité vous procurez une table de toilettage vous avez 2 principaux critères à prendre en compte : la taille et les sangles.

La taille de la table de toilettage est un critère très important. La table de toilettage doit être adaptée à votre chien, donc plus votre chien est grand, et plus la table que vous devez choisir doit être grande. Avec une table trop petite, un chien est mal à l’aise et tente de s’enfuir de cet endroit inconfortable.

Les sangles présentent ou non sur la table de toilettage sont aussi un critère important au choix d’une table de ce type. Certaines tables sont équipé d’une sangle qui permet de maintenir le chien par le cou. Mais comme vous pouvez en douter, cette solution n’est pas la plus agréable pour l’animal. D’autre tables sont équipé de 2 sangles, pour un meilleur maintien, et aussi pour moins serrer le cou du chien.

Utiliser une table de toilettage pour prendre soin de votre chien

L’hygiène d’un chien

L’hygiène d’un chien est très importante pour sa santé et son bien-être. Vous devez procurer des soins appropriés et régulier à votre animal de compagnie. Voici des explications sur la meilleure manière de nettoyer les différentes parties du corps de votre chien :

  • Les yeux d’un chien se nettoient au moins une fois par semaine, à l’aide de petites compresses qui ne font pas de peluches. vous pouvez imbibez cette compresse d’Hydrolat de bleuet (Centaurea cyanus) d’Hydrolat de camomille (Chamaemelum nobilis) ou encore de Sérum physiologique. Les gestes pour nettoyer les yeux d’un chien sont les mêmes que pour se démaquiller.
  • Les oreilles, ou plus précisément la partie externe et visible de l’oreille, appelé le pavillons des oreilles peuvent se nettoyer une fois par semaine. Pour cela imbibez une compresse non peluchante avec de l’hydrolat de camomille (Chamaemelum nobilis) ou encore avec de l’Hydrolat de lavande vraie (Lavandula vera). frottez ensuite délicatement la peau à l’intérieur du pavillon en faisant attention de ne pas irriter l’intérieur de l’oreille.
  • Les ongles, ou griffes, se coupent régulièrement à l’aide d’un outil adapté à cet usage. Attention de ne pas couper la partie irriguée de sang sous peine de faire très mal à votre animal et de voir le sang couler abondamment. Vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire.
  • les dents d’un chien peuvent se brosser 2 à 3 fois par mois. Vous devez utiliser un dentifrice adapté pour votre chien. Pour l’achat d’une brosse à dent et du dentifrice, renseignez-vous sur les marques et modèles disponibles. Profitez du brossage des dents de votre chien pour vérifier l’état de sa dentition.
  • Le pelage de votre animal se brosse régulièrement. Le mieux est même de brosser son chien tous les jours. Le brossage d’un chien permet aussi de vérifier si des tiques sont présents dans la fourrure de l’animal. Demandez conseil à votre vétérinaire pour acheter une brosse adaptée aux poils de votre chien. Vous pouvez aussi pulvériser des petites doses d’Hydrolat de camomille (Chamaemelum nobilis) ou d’Hydrolat de lavande vraie (Lavandula vera) directement sur le pelage de votre chien.
  • Le toilettage d’un chien de se fait pas avec les même produits qu’un être humain. en effet l’acidité (le Ph) de la peau d’un chien n’est pas le même que sur Homme. le Ph d’un chien est proche de la neutralité, et les produits pour humains peuvent agresser la peau des chiens.
  • La panière du chien doit elle aussi être laver régulièrement. Il est préférable de choisir une panière en tissu pour faciliter l’entretien. Vous pouvez passer un coup d’aspirateur ou bien la passer à la machine au moins une fois par semaine. Pour passer la panière à la machine, pensez à utiliser une lessive douce et hypoallergénique.

Retrouvez ci-dessous une vidéo complète pour apprendre à faire un toilettage parfait chez vous :